Jens Stoltenberg, secrétaire général de l'OTAN, encourage le Royaume-Uni à rester dans l'Union européenne

L'OTAN et l'Union européenne sont les deux faces, l'une politique, l'autre militaire, d'une même médaille

 

Jens Stoltenberg, qui est le secrétaire général de l'OTAN, a exprimé, aujourd'hui, on ne peut plus clairement, que l'OTAN préfère que le Royaume-Uni reste dans l'Union européenne.

À ce sujet, écoutez, sur le site internet de la BBC, ces paroles prononcées ce premier février par Jens Stoltenberg :

 

 

- Jens Stoltenberg :

"A strong European Union with a strong Britain is good for NATO because Britain is a global player and a strong EU will also make sure that NATO has a strong partner in the European Union when we are facing the same security threats, the same more challenging security environment."

 

- Reporter :

"But the reason it's important is because those who want Britain out of the European Union say "David Cameron's argument is simply wrong. It's nothing to do with security : NATO is our security."."

 

- Jens Stoltenberg :

"So NATO is a unique alliance in the way that we are the strongest military alliance in the world and it's a unique platform for making Europe and United States coming together. But at the same time, for NATO it is important to have a strong Europe and a strong Britain in a strong Europe is contributing to stability and I think it also underlines the importance of us staying together, working together in a time where we see more turmoil, more violence, more instability than we have seen for many many years."

 

Ce qui signifie en français :

 

- Jens Stoltenberg :

"Une Union Européenne forte avec une Grande-Bretagne forte est bonne pour l'OTAN parce que la Grande-Bretagne est un joueur [sic] global et une UE forte rendra sûr le fait que l'OTAN trouvera un partenaire fort dans l'Union européenne quand nous ferons face aux mêmes menaces contre la sécurité, au même environnement à la sécurité de plus en plus difficile."

 

- Reporter :

"Mais la raison pour laquelle c'est important, c'est parce que ceux qui veulent que la Grande-Bretagne sorte de l'Union européenne disent "L'argument de David Cameron est tout simplement faux. Cela n'a rien à voir avec la sécurité : l'OTAN est notre sécurité."."

 

- Jens Stoltenberg :

"L'OTAN est une alliance unique en ce sens que nous sommes l'alliance militaire la plus forte au monde et c'est une plateforme unique pour unifier l'Europe et les États-Unis d'Amérique. Mais en même temps, il est important pour l'OTAN d'avoir une Europe forte et une Grande-Bretagne forte dans une Europe forte contribue à la stabilité et je pense que cela souligne l'importance pour nous de rester ensemble et de travailler ensemble à un moment où nous voyons plus de tourmente, plus de violence, plus d'instabilité que nous n'en avons vu depuis de très nombreuses années."

 

 

Que l'OTAN souhaite que chacun de ses membres soit le plus fort possible est bien sûr compréhensible. De là à affirmer que le Royaume-Uni serait moins fort en dehors de l'Union européenne est on ne peut plus douteux or c'est ce que Jens Stoltenberg assène comme une vérité péremptoire.

 

Il est assez ironique de remarquer que Jens Stoltenberg préconise à un autre pays de rester dans l'Union européenne alors que son propre pays, la Norvège, dont il a été Premier ministre à deux reprises durant un total de neuf ans et demi, n'a jamais accepté de rejoindre l'Union européenne. Voilà un nouvel exemple du "Faites ce que je dis, pas ce que je fais.".

 

Quoi qu'il en soit, le secrétaire général de l'OTAN le déclare lui-même : "L'OTAN est une alliance unique en ce sens que nous sommes l'alliance militaire la plus forte au monde et c'est une plateforme unique pour unifier l'Europe et les États-Unis d'Amérique.", les termes précis employés étant "for making Europe and United States coming together signifiant littéralement "pour faire venir ensemble l'Europe et les États-Unis".

 

→ L'OTAN et l'Union européenne sont bel et bien les deux faces, l'une militaire, l'autre politique, d'une même médaille. Il s'agit d'une entreprise de vassalisation du continent européen.

 

Les États-Unis d'Amérique : un empire déclinant

 

S'il ne s'agissait que de cela, ce serait déjà terrible mais c'est encore pire : les États-Unis d'Amérique sont un empire, et de la sorte la plus dangereuse qui soit : un empire déclinant, ce qui les pousse à mener des guerres d'agression de plus en plus fréquentes afin de tenter désespérément de maintenir leur hégémonie. Comme tout empire, les États-Unis recrutent des troupes parmi les peuples sous leur contrôle afin de renforcer leurs effectifs : cela s'appelle les supplétifs. La Belgique compte parmi les supplétifs de l'OTAN.

 

L'OTAN : une association de criminels

 

Mais ce n'est pas tout... C'est encore bien pire que cela.

Jens Stoltenberg a l'indécence de nous resservir un énième couplet de la sempiternelle propagande selon laquelle l'OTAN devrait faire face à toutes sortes de menaces mais ne nous y trompons pas : la plus grande menace pour la paix dans le monde, c'est l'OTAN.

 

Comme l'a déclaré fort justement Michel Collon, dans l'émission Ce soir (ou jamais !) du 22 mai 2012,

L'OTAN est une association de criminels :

Michel Collon

Que faire ?

 

La conclusion à en tirer est on ne peut plus simple : il faut sortir de l'OTAN.

 

Sortir de l'OTAN est très simple : il suffit de mettre en œuvre de l'article 13 du Traité de l'Atlantique Nord qui prévoit qu'un pays peut déclarer unilatéralement sa sortie de l'OTAN.

 

 

Mike Werbrouck

Président fondateur du MIB

 

La reproduction, intégrale ou partielle, de cet article est autorisée dès lors que "Mike Werbrouck tous

droits réservés" est mentionné, accompagné d'un lien vers la présente page.