Le Royaume-Uni active l'article 50 du TUE !

Theresa May, le 29 mars 2017

 

 

Aujourd'hui, 29 mars 2017, le Royaume-Uni a activé l'article 50 du traité sur l'Union européenne. Cet acte officialise, auprès de l'Union européenne, la volonté du Royaume-Uni d'en sortir.

 

Je vous invite à écouter la déclaration qu'a prononcée aujourd'hui Theresa May à ce sujet à la Chambre des communes du Royaume-Uni. En voici quelques extraits, chacun d'eux immédiatement suivi de ma traduction :

 

• 00'13''→01'18''

"Today the Government acts on the democratic will of the British people, and it acts too on the clear and convincing position of this House. A few minutes ago, in Brussels, the United Kingdom's permanent representative to the EU handed a letter to the President of the European Council on my behalf confirming the Government's decision to invoke article 50 of the treaty on European Union. The article 50 process is now under way and, in accordance with the wishes of the British people, the United Kingdom is leaving the European Union. This is an historic moment from which there can be no turning back. Britain is leaving the European Union. We are going to make our own decisions and our own laws. We are going to take control of the things that matter most to us and we are going to take this opportunity to build a stronger, fairer Britain, a country that our children and grandchildren are proud to call home."

 

« Aujourd'hui, le Gouvernement agit en suivant la volonté démocratique du peuple britannique et il agit aussi en suivant la position claire et convaincante de cette Chambre. Il y a quelques minutes, à Bruxelles, le représentant permanent du Royaume-Uni auprès de l'UE a tendu, de ma part, une lettre au Président du Conseil européen, confirmant la décision du Gouvernement d'invoquer l'article 50 du traité sur l'Union européenne. Le processus de l'article 50 est maintenant en cours et, en accord avec les souhaits du peuple britannique, le Royaume-Uni quitte l'Union européenne. Ceci est un moment historique d'où il ne peut y avoir de retour en arrière. La Grande-Bretagne quitte l'Union européenne. Nous allons prendre nous-mêmes nos propres décisions et édicter nous-mêmes nos propres lois. Nous allons prendre le contrôle des choses qui importent le plus pour nous et nous allons saisir cette opportunité pour construire une Grande-Bretagne plus forte, plus juste, un pays que nos enfants et petits-enfants seront fiers d'appeler « maison ». »

 

 

• 02'28''→03'51''

"I want the United Kingdom to emerge from this period of change stronger, fairer, more united and more outward-looking than ever before. I want us to be a secure, prosperous, tolerant country, a magnet for international talent and a home to the pioneers and innovators who will shape the world ahead. I want us to be a truly global Britain : the best friend and neighbour to our European partners, but a country that reaches beyond the borders of Europe too..." [Interruption by the Speaker] "I want us to be a truly global Britain : the best friend and neighbour to our European partners, but a country that reaches beyond the borders of Europe too, a country that goes out into the world to build relationships with old friends and new allies alike."

 

« Je veux que le Royaume-Uni émerge de cette période de changement plus fort, plus juste, plus uni et plus orienté vers l'extérieur qu'il ne l'a jamais été. Je veux que nous soyons un pays sûr, prospère, tolérant, un aimant pour le talent international et un foyer pour les pionniers et les innovateurs qui forgeront le monde qui nous attend. Je veux que nous soyons une Grande-Bretagne vraiment globale_: le meilleur ami et voisin de nos partenaires européens mais un pays qui se tourne aussi au-delà des frontières de l'Europe... » [Interruption par le Président] « Je veux que nous soyons une Grande-Bretagne vraiment globale : le meilleur ami et voisin de nos partenaires européens mais un pays qui se tourne aussi au-delà des frontières de l'Europe, un pays qui sort dans le monde afin de bâtir des relations avec d'anciens amis comme avec de nouveaux alliés. »

 

 

• 06'32''→06'53''

"We will take control of our own laws and bring an end to the jurisdiction of the European Court of Justice in Britain. Leaving the European Union will mean that our laws will be made in Westminster, Edinburgh, Cardiff and Belfast, and those laws will be interpreted by judges not in Luxembourg, but in courts across this country."

 

« Nous allons prendre le contrôle de nos propres lois et mettre un terme à la juridiction de la Cour de justice de l'Union européenne sur la Grand-Bretagne. Quitter l'Union européenne signifiera que nos lois seront édictées à Westminster, Édimbourg, Cardiff et Belfast et que ces lois seront interprétées par des juges non au Luxembourg mais dans des tribunaux à travers ce pays. »

 

 

 

Comme vous le constatez, sortir de l'Union européenne permet de recouvrer sa souveraineté - ce qui signifie simplement redevenir maître chez soi - sans aucunement se replier sur soi-même ; au contraire même, en permettant de s'ouvrir plus sur le monde extra-européen.

 

 

Nous saluons, avec admiration et gratitude, le peuple britannique qui a choisi sereinement, et courageusement, de reprendre en main son destin, sans se laisser impressionner aucunement par la scandaleuse propagande européiste qui lui promettait l'apocalypse s'il osait, tel un hérétique défiant le dogme, se retirer de l'Union européenne. Une fois de plus, le peuple britannique montre l'exemple en choisissant le chemin de la liberté. Puissent les autres peuples d'Europe qui sont encore sous le joug de l'Union européenne s'en inspirer et l'imiter sans délai.

 

Avec le retrait du Royaume-uni de l'Union européenne, c'est tout le château de carte de la prétendue construction européenne qui menace de s'effondrer. En ce qui concerne la sortie de la Belgique de ce piège qu'est l'Union européenne, le MIB y travaille. Nous avons besoin de votre soutien. Rejoignez-nous ! Adhérez au MIB ! En ce qui concerne la sortie de la France, seule l'UPR - l'Union Populaire Républicaine - y travaille. Adhérez à l'UPR ! Lors de l'élection présidentielle qui se présente, votez François Asselineau !

 

 

 

 

 

 

 

 

Mike Werbrouck

Président fondateur du MIB

 

Cet article vous a plu ? Avez-vous une question ou un commentaire à m'adresser ? Écrivez-moi.

 

La reproduction, intégrale ou partielle, de cet article est autorisée dès lors que « Mike Werbrouck tous droits réservés » est mentionné, accompagné d'un lien vers la présente page.

 

Télécharger
Le Royaume-Uni active l'article 50 du TUE !
29 mars 2017
Article MIB n° 053 par Mike WERBROUCK -
Document Adobe Acrobat 204.4 KB